Dissimuler son unité de clim ou PAC sans dommages

Dissimuler son unité de clim ou PAC sans dommages

Les unités extérieures pour climatisation ou pompe à chaleur sont un élément incontournable d’une installation de chauffage ou de climatisation domestique. Ces appareils sont fabriqués par des géants internationaux mais également par des PME Françaises. Le choix est large !

Quel est le rôle de l’unité extérieure ? 

Dans un système Air/Air, le groupe extérieur permet de créer un échange de calories thermiques afin de créer de l’air froid ou de l’air chaud dans les gaines de ventilation. L’échangeur (composé de petites lamelles fines) est placé généralement à l’arrière de l’unité extérieure.

Il joue un rôle fondamental : plus la température extérieure est élevée, plus le moteur consommera d’énergie pour transformer l’air aspiré dans l’échangeur en air froid. Même principe pour créer de l’air chaud si l’air extérieur est très froid.
A l’avant du moteur, un ventilateur expulse l’air du système. L’air expulsé est froid quand on demande du chauffage ou chaud quand on demande de la climatisation.

Il est donc très important de respecter les flux d’air autour des unités extérieures.

Quels sont les risques d’un mauvais cache-clim ?

Les caissons en bois « enfermant » le moteur dans un espace peu ventilé sont très dommageables pour le groupe extérieur. En asphyxiant le système, le moteur consomme beaucoup plus d’électricité pour essayer de refroidir l’air environnant qui ne cesse de monter en température.

Lorsqu’on lui demande de la climatisation, le ventilateur souffle un air très chaud devant et cet air revient à l’arrière au niveau de l’échangeur.

En surconsommation permanente, votre moteur perd en efficacité, coûte cher et aura une durée de vie réduite.
En période de canicule, l’appareil risque également de se mettre en sécurité et génère ainsi une panne demandant une intervention.


Comment dissimuler le moteur clim ou pompe à chaleur sans lui nuire ?

Le principe principal est de ne pas obturer les flux d’air naturels autour de l’appareil. Ainsi, il est important de laisser passer l’air naturel entre le mur d’adossement et l’arrière du moteur.

Nous concevons d'ailleurs ces façades à lamelles de manière à ce que le souffle du moteur (Pa) ne soit pas freiné par les lamelles obturant la vision du moteur. Ainsi, le flux d’air avant est éjecté sans impacter la reprise d’air à l’arrière du moteur. 

L’ensemble de ces dispositions sont testées en laboratoire et doivent dans notre cahier des charges avoir un impact de moins de 2°c sur l’environnement direct du moteur !

Vous disposez ainsi d’un cache clim esthétique et d’une solution technique n’ayant aucun impact négatif sur le fonctionnement de l’appareil.

Point supplémentaire : la conception de nos caches clim évite les dépôts de poussière sur le moteur et réduit très significativement l’encrassement des filtres.