Comment installer votre pompe à chaleur ?

Comment installer votre pompe à chaleur ?



• Pour les pompes à chaleur air/eau, il est important de prendre en compte les vents dominants. Le vent ne doit pas frapper de plein fouet le ventilateur car à l’arrêt de celui-ci, la force du vent peut entraîner le ventilateur en rotation inverse. Ceci pourrait alors être préjudiciable au moteur de la pompe à chaleur lors du redémarrage.

• Il faut que la pompe à chaleur soit posée sur un support (socle béton, longrine, plots en béton,...) sans aucune liaison rigide avec le bâtiment. Cela évitera une transmission des vibrations. De plus, la garde par rapport au sol doit être suffisante pour les mises en hors d’eau (100 mm à 150 mm).

• Dans les régions où il existe de fortes chutes de neige, nous vous conseillons de surélever cette garde d’au moins 200 mm par rapport à l’épaisseur moyenne du manteau neigeux.

• Il faut également prévoir des plots anti-vibratiles sous la machine.

• Entre 12 et 20 m en incidence directe, un écran acoustique est nécessaire pour éviter toute nuisance acoustique avec son voisinage. 

Installation pompe à chaleur

L’évacuation des condensats devra se faire soit en raccordement à l’égout avec une pose de siphon (garde d’air par tuyauterie non collée sur le siphon), soit dans un lit de cailloux. Il faut éviter le risque de gel des condensats sur une zone passante.

• Les tuyauteries doivent être isolées de la construction, par des manchons en mousse au passage des parois et par l’utilisation de colliers support avec isolation caoutchouc.

Les unités placées à l’extérieur de votre domicile ont un certain niveau sonore qui bien que faible peut gêner le voisinage. Il est donc préférable de veiller à les intégrer au mieux vis-à-vis du voisinage notamment avec l’utilisation d’un cache clim ou encore d’un mur anti-bruit.


Dans certains cas, il est nécessaire d’adopter des précautions complémentaires notamment à cause d’une distance trop faible par rapport au voisinage. Il convient alors de creuser un peu plus l’étude, d’un point de vue acoustique.

A partir de la puissance acoustique de l’unité extérieure, du bruit de fond du lieu considéré et de la distance entre la source et le voisinage, on peut déterminer si l’émergence est satisfaisante avec ou sans écran acoustique.

A titre indicatif, on peut retenir les distances suivantes pour une unité de 65 dB(A) :

• Au-delà de 20 m, la réglementation peut être respectée sans écran acoustique
• Entre 12 m et 20 m, un écran acoustique est nécessaire
• En dessous de 12 m, la réglementation est difficile à respecter, même avec un écran acoustique.

Précautions importantes à prendre :

Un écran acoustique doit être placé le plus près possible de la source sonore, soit de la pompe à chaleur, tout en permettant la libre circulation de l’air afin d’éviter le recyclage de celui ci.

Installation cache clim



Une haie d’arbres peut permettre de cacher une pompe à chaleur mais n’a aucun effet sur les nuisances sonores.


Pour en savoir sur les nuisances sonores et les réglementations à respecter, n’hésitez-pas à lire notre article dédié.